Une trace des romains a Antibes effacée

Les romains ont construit deux aqueducs [ancien lien] pour approvisionner la ville d'Antibes en eau. On peut en encore voir les traces [plan]. Les plus claires ce trouvent autour du pont du Goa [photos], qui fait partie de l'aqueduc dit “de la Bouillide.”

Cet aqueduc passait par ce qui est aujourd'hui la sortie de l'autoroute. En venant de Nice, la sortie vers Antibes fait trois quart d'un cercle pour passer ensuite sous l'autoroute. Cette sortie a tranché l'aqueduc qui y était enterré, dont le tuyau était désormais visible.

C'est à dire: jusqu'à 2004. Car début 2005, la butte qui restait au milieu de ce cercle a été égalisé. Il y a maintenant un gazon avec deux palmiers. L'aqueduc a disparu.

D'accord, c'était pas grande chose. C'était un trou d'un cinquantaine de centimètres. Si on ne savait pas ou regarder on ne le voyait pas. Mais c'est quand même dommage que cette trace laissée par les habitants d'Antibes il y a deux mille ans n'existe désormais plus.

Bert Bos
Créé 25 avril 2005